Délégationdu Limousin

Voyage de l’Espérance à Ars-sur-Formans

Dans le mot espérance, il y a espérer et… espérer : c’est respirer, marcher, c’est être en route, c’est désirer, c’est imaginer, faire confiance en l’avenir, mais aussi persévérer, même dans les moments les plus noirs.

Les voyageurs de l'Espérance, groupe Limousin 2014.

« Priez avec persévérance, la prière est un lieu essentiel d’apprentissage de l’espérance. Si personne ne m’écoute, Dieu m’écoute encore. Si je ne peux plus parler avec personne, je peux toujours parler à Dieu. S’il n’y a plus personne qui peut m’aider, lui peut m’aider. » Pape Benoît XVI.

« Là où il y a la Croix, pour nous chrétiens, il y a espérance toujours, que personne ne nous la vole, car sa force est une grâce, un don de Dieu, qui nous fait avancer. » Pape François.

Du 27 au 30 octobre 2014, quelque 80 personnes (bénévoles, accueillis, animateurs du Secours Catholique du Limousin) sont parties pour se ressourcer, créer des liens, visiter, vivre sa foi, faire une pause agréable, dans ce monde de combat, de galères, mais n’oublions pas aussi, de vie faite de joies et de rires, tout n’est pas négatif, tout de même !

Après un long, mais agréable voyage, ou l’ambiance était là, nous avons ri, chanté et tissé des liens avec nos voisins de bus. Nous arrivons ensuite à Ars, village du saint Curé. Ce que nous devons retenir de ce prêtre ? Un homme, Jean-Marie Vianney, plein de bonté et de dévouement auprès de ses paroissiens, il confessait jusqu’à dix-sept heures par jour, un curé qui pensait aux autres et peu à lui, il m’a bouleversé.

Béatifié le 8 janvier 1905 et déclaré la même année « patron des prêtres de France », le curé d’Ars est canonisé en 1925 par Pie XI et proclamé « patron de tous les Curés de l‘univers » en 1929. Le pape Jean-Paul II est venu à Ars en 1986. Un séminaire a ouvert ses portes en 1986, pour former les futurs prêtres. En 2010, une Année sacerdotale à Ars est déclarée par le pape Benoît XVI.

Durant le voyage, nous avons pu voir le monument de la rencontre, le curé d’Ars (Jean-Marie Vianney) et le petit berger (Antoine Givre). Rappelons-nous de cette phrase importante, « tu m’as montré le chemin d’Ars, je te montrerai le chemin du ciel », et aussi d’un fait : le prêtre meurt le 4 août 1859 et le petit berger, quatre jours après.

Nous avons visité le presbytère où vivait le saint Curé, vu un film sur sa vie, le séminaire, la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon, une cité médiévale à Pérouges. Nous logions à 50 mètres de la basilique d’Ars et pour ceux qui le désiraient, il était possible d’assister aux laudes, avec des religieuses, tôt le matin, ce qui faisait commencer la journée agréablement, et à une messe quotidienne le soir à 18 heures.

Nous avons pu si nous le souhaitions nous confesser individuellement, ce fut un grand moment. Le dernier soir, nous avons vécu une soirée très conviviale avec un petit spectacle, réalisé par les sœurs qui nous logeaient, des danses, jeux et pour clôturer ce temps convivial, gâteaux, cidre et jus de fruits. Pour ceux d’entre nous qui le pouvaient, après les soirées, nous allions nous promener dans le village, ce qui créait des liens plus forts. Pour conclure, je vous dirais : aux jours d’espérance, soyez dans la joie, aux jours d’épreuve et de doutes, tenez bon !

J’espère que par mon récit, les personnes qui n’ont pas osé se joindre à nous serons des nôtres pour le prochain voyage. Nous avons prié pour elles.

Merci aux animateurs qui ont organisé ce séjour, ils nous ont guidés, amusés, mais ils ont aussi su casser les barrières entre eux et nous. Nous n’avions pas l’impression d’être « de l’autre côté », mais tous ensemble. À aucun moment, nous n’avions l’impression qu’ils étaient retranchés derrière leur fonction d’animateur, je trouve cela très fort et professionnel. Bravo à eux.

C’est très personnel, mais merci encore de nous avoir bien fait rire, Bruno et Fabrice entre autres. Et je n’oublie pas Christine et Gwenaëlle, qui sont toujours là pour nous apporter la sérénité. Merci à tous.

Yannick

Imprimer cette page

Faites un don en ligne